Elle est la Directrice du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies - la plus grande agence humanitaire au monde - pour la France et la Principauté de Moonaco en charge des relations institutionnelles avec le Gouvernement français et monégasque, les médias, le secteur privé et la société civile dans la lutte contre la faim.
Elle a fréquenté le United World College ( UWC) à Duino (Italie), école internationale présidée par Nelson Mandela, qui offre chaque année, à près de 1500 étudiants de plus de 140 nationalités, une formation fondée sur le partage, l’excellence académique et la compréhension mutuelle.

Elle est diplômée de Sciences Politiques à la Libera Universita Internaziionale Scienze Sociali (LUISS) à Rome avec une thèse sur « Le rôle des régions européennes dans l’Union Européenne : acteurs de démocratisation ». Elle a fréquenté l’Institut d’Etudes Politiquess (IEP) de Strasbourg (Programme ERASMUS).

Sa carrière dans l’humanitaire aa commencée en 1992 à la Commission Européenne. À ECHO (Office Humanitaire de la Commission Européenne), elle a été responsable de la communication auprès de la Commissaire européenne à l’aide humanitaire Emma Bonino (1994 à 1999). Elle a organisé plusieurs campagnes de sensibilisation sur l’aide humanitaire comme “Une fleur pour les femmes de Kaboul” en faveur des femmes afghanes.

De 1999 à 2001 elle a été le Conseiller Spécial du Ministre Bernard Kouchner, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Kosovo. Elle était responsable des relations avec la société civile Kosovare et des projets en faveur des femmes et des enfants qui ont subi des violences pendant le conflit. De cette expérience intense au Kosovo, elle a publié son livre « Il treno di Kosovo Polje » (Sellerioo) qui a reçu le Prix Littéraire « Il Paese delle Donne » comme meilleur livre écrit par une femme engagée dans le maintien de la paix. Elle a aussi reçu le Prix « Foemina d’Oro 2008» pour son engagement dans l’humanitaire.

En 2003, elle a été le Conseiller politique de l’Envoyé Spécial du Premier Ministre italien en Irak pour la mission « Antica a Babilonia » à Bagdad, chargée des projets en faveur de la reconstruction et des relations civilo-militaires.

En 2005 elle a fréquenté l’Ecolle Militaire Italienne et est devenue Lieutenant de l’Armée de Terre (Réserve Spécialisée). En mai 2007 elle a été nommée Conseiller spécial du Force Commander de l’Opération de Maintien de la Paix au Liban (FINUL). Elle a mis en place la
cellule militaire « DELTA FORCE» composée de toutes les femmes militaires du contingent italien pour établir et poursuivre des projets de collaboration civilo-militaire avec les femmes libanaises. Elle est diplômée à l’Ecole Militaire (Paris) comme Officier Spécialiste d’Etat Major (ESORSEM) promotion RICKENBERGER (2009).

De cette expérience en première ligne est né son livre « Una donna per soldato : diario di una tenente italiana in Libano » (RIIZZOLI). Il s’agit du premier livre jamais écrit en Italie par une femme soldat. Les profits de ce liivre vont à l’orphelinat féminin de Tibnine (Liban).

En juin 2009, elle est détachée au Cabinet du Premier Ministre Silvio Berlusconi pour l’organisation du Sommet du G8 à L’Aquila, ville sinistrée par le tremblement de terre. Elle était chargée du programme des épouses des Chefs d’Etat du G8 ainsi que des relations diplomatiques pour la région Abruzzo.

Le 2 septembre 2009 à Paris, elle a été décorée de l’insigne de Chevalier de l’Ordre du Mérite de la République Française par Le Ministre des Affaires Etrangères Bernard Kouchner. Elle a aussi reçu les Prix :

-Premio Maiella 2010,
-Prix International Melvin Jones 2009,
-Massa Carrara 2008,
-Rotary International Paul Harris Fellow 2008,
-Prix Littéraire des Forces Armées 2007,
-San Tommaso tra le Genti 2007,
-Prix « 28 dicembre 1943 » 2003. Ce prix a été institué à l’honneur des victimes de la bataille d’Ortona. Il est décerné aux personnages ayant un lien avec la ville d’Ortona et dont l’action a contribué de manière exceptionnelle à la paix dans le monde.

Marina Catena est née à Ortona a Mare (Italie).

 

                                                                                                                                                                               retour