Sous le Haut patronage de Monsieur Abdou DIOUF, ancien Président du Sénégal, Secrétaire général de la Francophonie, Anne MAGNANT, Présidente du Cercle Richelieu Senghor de Paris, a remis le Prix Richelieu Senghor 2007 le 11 décembre 2007.
Le jury, présidé par M. Bernard DORIN a décerné le prix à Giuliana MEYNIER, Professeur de français aux collèges de Torre Pellice et de Luserna San Giovanni (Italie).

Le jury, lors d’une réunion spéciale, présidée par M. Simon-Pierre NOTHOMB, président d’honneur du Cercle Richelieu Senghor de Paris, a, par ailleurs, remis un prix exceptionnel à Bernard DORIN, Ambassadeur de France.

Mme Giuliana Meynier a appris le français dans sa famille, selon une vieille tradition des Vallées Vaudoises du Piémont. Elle prend des initiatives courageuses et originales pour développer son enseignement et son usage dans ces Vallées dont il est une langue traditionnelle depuis le 17ème siècle et l’adhésion des Eglises vaudoises à la Réforme. Elle a enseigné le français à l’école primaire de 1974 à 2000 et est maintenant professeur au collège. Elle a toujours agi pour rendre l’usage du français vivant : elle a participé à une action expérimentale à l’école maternelle et élémentaire pour l’apprentissage d’une langue étrangère chez les plus petits. Elle a engagé un important programme pour le renforcement de l’enseignement du français, notamment par la présence d’experts. Elle est responsable d’un projet d’échanges avec les élèves d’une école du Mali, qui a été construite par une association des Vallées. Très active pour la formation des enseignants de la Communauté de montagne, elle est conseillère pour la diffusion de la langue française et donne des cours pour adultes. Elle prépare, chaque année, une semaine de la langue française, avec des présentations de conférences, de films, de concerts, d’expositions qui impliquent les écoles et l’ensemble de la population des Vallées. Elle participe à de nombreuses rencontres notamment dans le cadre des jumelages entre Torre Pellice et Guillestre ou Luserna S. Giovanni et Savines le Lac. Enfin, elle chante dans une chorale qui transmet les chants populaires et historiques des Vallées, dont la plupart sont en français, et en dirige la section des enfants et adolescents.

M. Bernard Dorin , ambassadeur de France, a été notamment ambassadeur au Brésil, au Japon et en Grande Bretagne. Président d’honneur du Cercle Richelieu Senghor de Paris et président du jury du prix depuis son origine, il a un engagement sans faille pour la francophonie que le Cercle a voulu marquer en en lui décernant cette année un prix exceptionnel.

Le prix Richelieu Senghor, qui a été attribué pour la première fois en 1989, distingue des personnalités dont l’action contribue de façon exceptionnelle au rayonnement de la langue française. Par son prix, ses colloques et ses dîners-débats mensuels, le Cercle Richelieu Senghor est, à Paris, la principale tribune internationale de la francophonie et un foyer permanent du dialogue des cultures.

Haut de page
Retour