Giuliana Meynier est née en 1952 à Luserna San Giovanni (Torino), dans le Piémont.

Elle a appris le français dans sa famille, selon la tradition des familles de religion vaudoise du Piémont. Elle a perfectionné ses compétences en langue française à l’université où, en 1986, elle a passé une licence de français.
Elle a enseigné le français à l’école primaire de 1974 à 2001. Depuis cette date, elle est professeur de français aux collèges de Luserna San Giovanni et de Torre Pellice.

La langue française est pour elle un élément essentiel de l’identité des Vallées vaudoises ; elle a toujours pris des initiatives très innovantes pour favoriser son apprentissage et son usage.
Lorsqu’elle enseignait à l’école maternelle et élémentaire, elle a participé, entre 1983 et 1987, à un projet expérimental du ministère de l’éducation concernant l’enseignement d’une langue étrangère aux très jeunes enfants avant une extension éventuelle au niveau national.

Au collège, elle a lancé de nombreux projets :
- le programme « légendes et traditions »mis en place il y a quatre ans avec le soutien du ministère italien de l’éducation et de l’office scolaire de la Région Piémont afin de conserver le nombre d’heures consacrées jusque là à l’enseignement du français ( deux heures à l’école primaire et trois heures au collège), en accueillant des experts de langue maternelle française pour améliorer la prononciation et en développant la connaissance du patrimoine culturel et linguistique des Vallées ;
- le programme «Connaissance et rencontre avec les Dogons », qui a pour objectif de mettre en place un échange de correspondance entre les élèves des collèges et ceux d’une école du Mali construite par une association des Vallées vaudoises;
- une collaboration avec des étudiantes stagiaires françaises qui participent à un projet réalisé par la Région Piémont et l’Alliance française de Cuneo.

Depuis plusieurs années, elle s’occupe de la formation des enseignants Elle a été conseillère de la Communauté de montagne de la Vallée du Pélis pour la diffusion de la langue française et donne des cours de français pour adultes.

Elle s’occupe chaque année, depuis 1986, de l’organisation de la semaine de la langue française, manifestation qui implique toute la population des Vallées et touche des domaines très divers : écoles, église, théâtre, cinéma, radio, conférences, concerts….

Elle participe très régulièrement, depuis plus de vingt ans, à de nombreux stages, formations, colloques et rencontres, en France et en Italie, sur l’apprentissage des langues.

Enfin, elle chante dans une chorale qui a pour objectif la transmission des chants populaires et historiques des Vallées vaudoises, dont la plupart sont en langue française, et dirige elle-même une section de cette chorale, « les voix blanches », composée d’une vingtaine d’enfants et d’adolescents.

Retour